Mobirise
- - - - - 

L'artiste dessinateur Hossein Borojeni

5 expositions parisiennes
à ne pas manquer !

À DEUX PAS DE CHEZ VOUS...

Flavia Manyari - 20 mai 2021

Mobirise

Cette semaine, à l’occasion de la réouverture - tant attendue - des lieux d’art et de culture, nous avions envie de vous présenter 5 expositions à ne pas rater ! 

 Si l’allégement des mesures prises pour la crise sanitaire représente pour tous l’ouverture des bars et des restaurants, c’est également la reprise des activités du monde culturel, où nombreuses galeries, musées et expositions n’attendent qu’une chose : accueillir de nouveau du public et faire découvrir — ou redécouvrir — des artistes. Dans cet article, notre équipe vous présente 5 expositions qui pourraient vous plaire. 

• • • "Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière" à la Gaîté lyrique
Mobirise

                                                                               Crédits photo Olivier Ratsi

A travers différentes installations, venez découvrir Olivier Ratsi, artiste visuel et plasticien, et son exposition immersive qui a débuté hier, le 19 mai. Établissement culturel de la ville de Paris, La Gaîté Lyrique laisse apercevoir une des facettes de l’artiste français à son public. Passionnés comme amateurs d’art sont libres d’y passer jusqu’au 18 juillet. 

Lumières, sensations et mouvements sont au rendez-vous au sein de l’exposition expérimentale et multisensorielle d’Olivier Ratsi. Mises en place sous la forme de grands blocs mono-primaires, les multiples sculptures provoquent des jeux d’optique incitant le spectateur à s’attarder sur l’omniprésence des formes et figures présentes au sein de ces dernières. Rectangles, carrés, lignes, divers tracés géométriques sont proposés sous une multitude d’angles. 

L’exposition a également pour objectif de capter l’attention du public à travers un questionnement continu sur le caractère tangible, ou non, des diverses installations. La dimension imaginaire est ainsi primordiale et participe grandement au concept immersif de l’exposition. 

• • • "SIGNAC, LES HARMONIES COLORÉES" AU MUSÉE JACQUEMART-ANDRÉ
Mobirise

Crédits photo Sophie Llyod

Retrouvez vos oeuvres préférées à travers une exposition réalisée à l’attention des 100 ans du peintre paysagiste français, Paul Signac. Tout comme notre premier choix, celle-ci est ouverte au public jusqu’à mi juillet (19 juillet) au Musée Jacquemart-André. 

Connu avant tout pour ses oeuvres paysagistes, le peintre exprime à travers le néo-impressionnisme son univers pictural riche et varié. Une multitude de couleurs est retrouvée au sein de ses tableaux, où l’artiste profite pour dépeindre des sentiments chaleureux qui nous font continuellement songer à l’atmosphère estivale du Sud de la France. 

Disposées de manière chronologique, le public est invité à parcourir la carrière du peintre français , et son évolution, à travers un total de 70 oeuvres. C’est donc la parfaite occasion de venir admirer les plus belles oeuvres de l’artiste, tels que Les Balises, Saint-Tropez, ou encore Avignon. Matin. 

Petite particularité de l’exposition, qui lui confère son originalité et nous permet de revenir sur d’autres artistes néo-impressionnistes, est l’espace dédiée aux peintres Georges Seurat, Camille Pissarro, Maximillien Luce ou Théo Van Rysselberghe. 

Venir visiter l’exposition consacrée initialement à Paul Signac, est donc l’opportunité de se remémorer et d’en apprendre un peu plus sur l’histoire et l’évolution, du mouvement néo-impressionniste. Une section à part-entière, traitant l’émergence de la technique picturale, est notamment mise à disposition des spectateurs, et améliore en conséquence notre compréhension des choix stylistiques du peintre tout au long de sa carrière. 

• • • "Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière" à la Gaîté lyrique
Mobirise

Crédits photo Photo CultureSpaces / E.Spiller 

Depuis hier, le 19 mai, l’Atelier des Lumières consacre sa nouvelle exposition à l’artiste et architecte catalan Antoni Gaudí. Grâce à sa mise en scène exceptionnelle et immersive de projection d’oeuvres, cette exposition ravira autant les familles que les publics d’amateurs ou de passionnés d’art. 

Après un retour sur la carrière de l’artiste peintre, Salvador Dalí, L’Atelier des Lumières propose à ses spectateurs de revenir sur l’une des majeures sources d’inspiration de ce dernier : Antoni Gaudi. Tout comme la majorité des expositions agencées par l’atelier parisien, les différentes installations lumineuses permettent aux spectateurs de s’immerger dans l’univers de l’artiste barcelonais. En quinze minutes, l’atelier laisse les spectateurs apprendre — ou réapprendre —, à travers des projections en mouvement continu, les grandes oeuvres de l’artiste. 

Plongés entièrement dans l’obscurité, le site offre une immersion spontanée autour des limites entre rêve et réalité. En effet, du Parc Guell, à la Casa Battlo et en passant par la Sagrada Familia, les spectateurs ont l’occasion de partir en voyage et redécouvrir les plus grands monuments d’origine espagnole. Projetés à la fois sur de grands murs et piliers, les détails architecturaux propres au style de l’artiste sont d’autant plus visibles à l’oeil nu du spectateur. Enfin, le voyage s’accompagne également des morceaux du compositeur américain, George Gershwin, qui permettent aux visiteurs de s’introduire plus naturellement au sein de la dimension de ville imaginaire créée par l’exposition. 

• • • "GRANDE SURFACE", EXPOSITION D'IVAN LE PAYS À LA GALERIE 54DUNKERQUE
Mobirise

Exposition "Grande Surface" - Ivan Le Pays 

La galerie 54dunkerque laisse ses visiteurs redécouvrir l’artiste Ivan le Pays, à partir du 27 mai, à travers sa première exposition « Grande Surface ». En faisant l’usage de divers objets et formes issus du quotidien, l’artiste français nous présente un nombre affluent de sculptures qui reflètent sa vision du concept minimaliste. 

Grand passionné de calligraphie chinoise, les lignes deviennent rapidement son fort atout et le centre de toutes ses oeuvres. Portant notamment un intérêt pour les mégalopoles, les courbes et lignes rigides les constituant, l’inspirent à mettre en place le thème principal de son exposition : les villes imaginaires. Architecture, design, typographie et recyclage rassemblent la pensée esthétique des oeuvres de l’artiste. 

Le travail retrouvé au sein cette première exposition reflète notamment un passage de l’artiste du volume à la surface. Ce dernier réunit emballages et encombrants, les défigurent et leur donnent de nouvelles formes et significations afin de créer ses propres sculptures, tout en préservant — et même en intensifiant — les qualités linéaires des objets. Tout au long de l’exposition, l’objectif « détruire pour construire » d’Ivan Le Pays est facilement percevable à travers son appréciation tout comme son dégoût pour la métropole parisienne. 

• • • "MAGRITTE/RENOIR : LE SURRÉALISME EN PLEIN SOLEIL" AU MUSÉE DE L'ORANGERIE
Mobirise

Photo de l'oeuvre "La préméditation" 

La dernière exposition que nous vous recommandons s’intitule « Magritte / Renoir », et est ouverte au public depuis le 19 mai au Musée National de l’Orangerie. Nous voilà une nouvelle fois à la redécouverte de deux peintres connus de tous : René Magritte et Auguste Renoir. Ici, le musée nous donne l’opportunité de non seulement les revoir mais surtout d’en faire une comparaison en rapprochant leurs similitudes et différences. 

L’exposition retrace l’un des styles artistiques initiaux du peintre français, dont nombreux le nomme sa « période Renoir ». Faisant son apparition durant la Seconde Guerre Mondiale, Magritte produit une grande variété de tableaux reflétant constamment sa vision optimiste de cette époque, et où à travers une atmosphère du bonheur, fleurs, oiseaux et arbres n’arrêtent jamais d’être omniprésents. 

S’inspirant grandement du mouvement impressionniste, la « période Renoir » de Magritte, et les oeuvres qu’elle en constituent, est revisité par le Musée de l’Orangerie par le biais d’un parallèle entre Magritte et Renoir, mais également l’artiste contemporain Picabia. L’exposition réunit comme ceci plus de 60 peintures et 40 dessins, où les spectateurs ont l’occasion de revivre une des époques peu connues de l’artiste, mais non moins enrichissantes. 

• • • LE MOT DE LA FIN ...

Chez The Art Cycle, nous attendions ce moment avec une grande impatience ! La réouverture des lieux d’art et de culture depuis hier a de quoi ravir tout le monde et nous invite tous à de nouveaux voyages. 

Nous avons sélectionné ici 5 belles expositions que nous vous conseillons d’aller voir. Cette liste est évidemment non-exhaustive, tant de belles expositions (r)ouvrent leurs portes. 

PARTAGEZ CET Article ! 

Vous aimerez aussi !