how to build your own website

La naissance de l’art

Histoire de l'art

Alice Maigron  - 08 Juin 2022

Mobirise

The Art Cycle décide de s’intéresser aux racines de l’art en s'interrogeant sur l'origines de trois disciplines prédominantes depuis des milliers d'années : la sculpture, la peinture et l'architecture.

• • • Remise en contexte

Même si les homo-sapiens marchent depuis 300 000 ans, l’art est née il y a 25 000 ans lorsque le sous-homme Neandertal a évolué vers notre ancêtre humain, l'homme de Cro-Magnon. Doté d’une plus grande intelligence que ces ancêtres, sa capacité à créer et construire, combinée avec l’imagination et la créativité fut un tournant pour l’histoire de l’humanité, donnant naissance aux premières œuvres d’art.

Les premiers objets d'art ont été créés non pas pour orner le corps ou décorer les grottes mais pour tenter de contrôler ou d'apaiser les forces naturelles. Les représentations d'animaux et de personnes avaient une symbolique importante dotée de pouvoirs surnaturels ou magiques.

Pendant des milliers d'années, alors que différentes civilisations s'élevaient et s'effondraient, trois formes d'art sont apparues : la peinture, la sculpture et l’architecture, qui incarnent les ambitions, les rêves et les valeurs de leurs cultures, très souvent dans le contexte de rituels religieux.

Bien que les premiers artistes soient anonymes, la plupart de ce que nous savons de leurs sociétés provient de l'art qu'ils ont laissé derrière eux. Les ruines des ziggourats et des sculptures en bas-relief de Mésopotamie ainsi que les pyramides égyptiennes témoignent de la complexité de certaines civilisations.

• • • LES ZIGGOURATS

Une ziggurat (ou ziggourat) est un édifice religieux mésopotamien constitué de plusieurs terrasses supportant, la majorité de temps, un temple construit à son sommet. Les premières ziggourats datent d'environ 3 000 à 2 200 ans avant JC, et les dernières d'environ 500 ans avant JC. 

Mobirise
Mobirise
Ziggourat d'Anu et temple blanc à Uruk. La structure pyramidale originale, la "ziggourat d'Anu", date des Sumériens d'environ 4 000 av. J.-C., et le temple blanc a été construit au-dessus vers 3 500 av. 


Les Sumériens croyaient que les dieux vivaient dans le temple situé au sommet des ziggourats, de sorte que seuls les prêtres et d’autres individus très respectés pouvaient y entrer. La société leur offrait de nombreuses choses comme la musique, les récoltes et la création de statues dévotionnelles pour qu'elles vivent dans le temple. 

Le terme vient de l'akkadien ziqqurratu(m) dérivé du verbe zaqāru, « élever », « construire en hauteur ». Les ziggurats sont les monuments les plus spectaculaires retrouvés de la civilisation mésopotamienne, dont le souvenir a survécu même après leur disparition grâce au récit biblique de la tour de Babel, inspiré par la ziggurat de Babylone. 

Mobirise
Tour de Babel

Même s'il ne reste plus de bâtiments intacts, beaucoup étant en ruines depuis les conquêtes d’Alexandre le Grand en 330 avant JC, beaucoup de ces bâtiments d’anciennes capitales mésopotamiennes ont pu être analysés.

La ziggourat de Chogha Zanbil est l'une des dernières ziggourats qui subsistent et se présentant sous l'aspect de collines, tandis que d'autres ont complètement disparu. Certaines ziggourats ont été reconstituées ou reconstruites. La ziggourat de la ville d'Ur est l'une de celles qui ont été quelque peu reconstruites.

Mobirise

Ziggourat de Chogha Zanbil, Iran                                    

La civilisation mésopotamienne en a également laissé peu de descriptions, que ce soient des textes ou des images. Certaines ziggurats (avant tout celle de Babylone) sont mentionnées par des auteurs grecs (Hérodote et Ctésias). Si leur aspect général est maintenant assez bien connu, il persiste encore de nombreux points d'ombre quant à leur signification et à leur fonction due à l'absence de texte explicite à ce sujet.

• • • PEINTURES DE CAVE

Les premières "peintures" ont été réalisées dans des grottes il y a environ 15 000 ans. Ces images de bisons, de cerfs, de mammouths et de sangliers sont situées dans les recoins les plus profonds des grottes, loin des entrées habitées et ensoleillées. Les archéologues supposent que les artistes ont créé ces images d'animaux pour garantir une chasse réussit. Beaucoup d'entre elles sont percées de flèches et des rainures dans le sol indiquent que les habitants de la grotte ont pu jeter le gibier peint.

Mobirise

Grottes de Lascaux, France, 15 000 - 13 000 avant JC                        

• • • PREMIÈRES SCULPTURES

Les plus anciennes œuvres d'art qui subsistent sont des sculptures en os, en ivoire, en pierre ou en bois. Elles étaient soit gravées, soit sculptées en profond relief, ou en trois dimensions.

La Vénus de Willendorf, sculptée vers 25 000-20 000 avant JC, est l'une des plus anciennes figures humaines connues. Avec sa poitrine et son ventre proéminent ainsi que sa tête ronde stylisée, la sculpture ressemble plus à un amas de sphères qu'à une femme. Il s'agit probablement d'un fétiche de fertilité, symbolisant l'abondance. La statuette est aujourd’hui conservée au Musée d'histoire naturelle de Vienne.

Mobirise

La Vénus de Willendorf, vers 25 000-20 000 avant JC., Musée d'histoire naturelle, Vienne

• • • LA PREMIÈRE ARCHITECTURE

Après le retrait des glaciers, le climat est devenu tempéré et la période Paléolithique (ou l'Âge de Pierre) a été remplacée par l'âge Néolithique (le nouvel âge de pierre). Les premiers humains sont sortis des grottes pour devenir des bergers et des agriculteurs et, avec un approvisionnement en nourriture désormais assuré, ils ont commencé à réaliser les premières "sculptures" monumentales.

Mobirise

Dolmen                                            

Les architectures colossales de pierres massives sont dressées dès 5 000 av. JC. Celles-ci prennent trois formes : le dolmen, composé de grandes pierres verticales avec une dalle de couverture comme une table géante ; le menhir, ou pierre unique posée sur son extrémité (la plus grande mesure 50 mètres de long et pèse 350 tonnes) ; et un cromlech, ou sous forme d’arrangement circulaire de pierres, comme Stonehenge.

Mobirise

Menhirs                                                

Au Moyen Âge, les peuples pensaient que ce mystérieux groupe de pierres était la création d'une ancienne race de géants ou une invention de Merlin le magicien, qui l'aurait transplanté d'Irlande. Cependant, il semble plutôt s'agir d'un calendrier astronomique précis. L'anneau de l’extérieur est constitué de trilithes ou de rochers en forme de π, comme de gigantesques portes. Isolé de ces cercles concentriques se trouve une pierre de talon, marquant l'endroit où le soleil se lève à l'est au solstice d'été.

Mobirise

Cromlech : Photo du site Stonehenge , 2 000 ans avant JC., Wiltshire, Angleterre         

A Carnac, dans la province française de Bretagne, des rangées de milliers de mégalithes (de grandes pierres non taillées pouvant atteindre 12 pieds de haut) s'étendent sur plusieurs kilomètres, une douzaine de fronts en rangs parallèles. Selon la légende locale, ces rangées représentent des colonnes de soldats romains, transformés en pierre par le saint résident. Il est plus probable qu'ils étaient associés au culte du soleil ou de la lune.

Mobirise

Carnac, France                                         

• • • Le Mot de la fin

L’art est donc né il y a 25 000 ans et n’a cessé d'évoluer depuis des siècles, ses approches les plus anciennes étant la sculpture, la peinture et l'architecture et nous aide aujourd'hui à reconstituer l’histoire, étant parfois les seules traces restantes de certaines civilisations.

Parfois, l’art atteste aussi de la puissance de certaines civilisations, comme l’art grecque qui est aujourd’hui preuve de la puissance du plus grand empire du monde antique.

Les artistes sont devenus de plus en plus accomplis dans la représentation de la figure humaine, comme démontré par la période de la Renaissance (début du XVème siècle jusqu'à la fin du XVIème siècle).

A ce jour, l’art a bien changé étant passé par une multitude de mouvements tous aussi différents l’un de l’autre, comme le classicisme, le baroque, le fauvisme ou encore le pop art.


PARTAGEZ CET Article ! 

Vous aimerez aussi !