Stella Polare

à la rencontre de l'artiste Stella Polare
227remove_red_eye

Toutes les œuvres de l'artiste sont signées Stella Polare, qui veut dire l'étoile polaire. Il s'agit d'une traduction de son vrai nom, Khulkar, que sa grand-mère lui a offert. Puisque l'art est devenu l'étoile directrice de l'artiste elle a choisi ce pseudonyme. Stella Polare est née et a grandi en Ouzbékistan. Actuellement elle vit et oeuvre en France.
Après des études d'économie et de gestion, elle a travaillé pendant 7 ans dans l'industrie pharmaceutique en France. Le dernier projet dans le domaine de l'oncologie pédiatrique dernier stade a fait une grande impression sur l'artiste. La visite d'hôpitaux et le suivi des enfants malades atteints de cancer ont montré à Stella Polare que la vie peut être très différente. Les petits patients, si fragiles physiquement, étaient spirituellement si matures qu'ils l'ont fait beaucoup réfléchir. Ces enfants sont profondément conscients de la mort et ce sont eux qui ont appris à Stella Polare à valoriser chaque instant de la vie. Le moindre moment de soulagement de la douleur chez les enfants malades est synonyme de joie. Ils utilisent tout ce qu'ils ont : leur énergie, leur temps, pour vivre le plus pleinement possible. À ce moment, la future artiste a réalisé qu'elle voulait se consacrer à l'art. Chaque fois que Stella Polare quittait l'hôpital, elle se sentait plus que jamais vivante et heureuse, car elle se rendait compte qu'elle avait de la chance d'être en vie, en bonne santé et d'avoir le droit de choisir.

Stella Polare s'intéresse aux histoires des hommes, des femmes, leur chemin de l'urgence de joie, aux études, notamment en études cliniques, médecine.
Son artiste préféré est Tino Seghal qui crée des situations construites. C'est de la même manière que Stella Polare capte les situations d'intensité d'émotions dans sa collection "Emotions contrastées" ou alors dans son projet "Pas moi " de festival expérimental "Immitation".
Elle a aussi travaillé pour d’autres projets avec le curateur de projet Normurad Negmatov.
Stella Polare est très inspirée par l’artiste Takashi Murakami, notamment pour sa conscience d'être présente entre deux cultures, sa culture d'origine et la culture qui l'inspire. C'est en appliquant cette conscience que Stella Polare développe le projet d'Institut d'Ouzbékistan.
Une autre source d’inspiration est Aydan Salakhova, l'artiste azéri-russe qui travaille en Italie.

Stella Polare étudie l'histoire de l'art contemporain et cherche des agents biologiques humains parmi des artistes vivants, qui sont construits sans être figés. Cette envie d’avoir des sources d’inspirations vivantes n'empêche pas l'artiste de se tourner vers le passé notamment avec Duchamp, de Vinci, Michel Ange.
Le plus elle les étudie, le plus elle s'inspire de leur personnalité plutôt que de leur technique.

2020 – Projet “Institut d’Ouzbékistan”
2020 – co-organisateur du projet “Pensées vivantes” en collaboration avec le Musée d’art moderne Ruhsor et l’équipe d’artistes d’Ouzbékistan au Musée d’État de Boukhara.
2020 – projet «Motifs de l’âme ouzbèque» lors de Oriental Fashion Show, Carrousel du Louvre, Paris, France
2020 – projet “Not Me” au festival du théâtre expérimental “Imitation”, Samarkand
2019 – projet “Route de la soie” 2019 à l’événement du même nom au Château d’Arnières, France
2019 – projet «Enfants – fleurs de la vie», l’UNESCO «Art sans frontières», Paris, France
2019 – Projet “Enfants – fleurs de la vie” au Musée d’État de Boukhara dans le cadre du “Dialogue”, organisé par Normurod Negmatov; Le magazine Sputnik a reconnu le projet Stella Polare comme le projet le plus émouvant de tout l’événement Dialogue.
2019 – projet «Il y a une lettre pour vous», curateur, Normurod Negmatov, Aysel Gallery, Samarkand, Ouzbékistan
2019 – projet «Je suis heureux (a), Centre spirituel et culturel russe, Paris, France
2019 – projet «Enfants-Fleurs de vie», Galerie Bonum Factum, Tachkent, Ouzbékistan
2019-18 participation au salon d’art «Art Shopping» au Carrousel du Louvre, Paris, France
2019 – Exposition personnelle «Motifs de l’âme ouzbèke» à l’Ambassade d’Ouzbékistan en France, Paris, France
2019 – Projet Feux d’artifices, Ball of the Tsarevn and Tsarevichs at Cercle Interalié, Paris, France
2018 – Projet "#life", Biennale internationale d’art contemporain, Tachkent, Ouzbékistan
2018 – Exposition personnelle « Recycle” à la Maison de la photographie de Tachkent, Tachkent, Ouzbékistan
2016 – Exposition personnelle “Stella Polare” en Alliance Française, Tachkent, Ouzbékistan

Urgence de joie


Emotions


Peintures


Vous souhaitez exposer sur The Art Cycle ?