build a site for free

L'Art Thérapie : L'expression créative au service de la guérison et de la croissance personnelle 

Eveillez vos sens

Romain Kervoelen - 13 Juillet 2023

Mobirise

Photos d'une femme peignant, Huynh Nguyên

Cette semaine, chez The Art Cycle, nous avons décidé d’explorer les bienfaits de l'art et de la créativité sur notre santé mentale, physique et psychique à travers le concept de l'art-thérapie. Depuis quelques années maintenant, on entend régulièrement parler de cette pratique en plein essor. Néanmoins et malgré sa popularité naissante, l'art-thérapie suscite encore aujourd’hui des interrogations sur ses méthodes, son processus thérapeutique et ses bienfaits. En quoi consiste-t-elle vraiment ? Pour qui sont ces thérapies et comment peut-on se soigner grâce à l'art et la création ? 

• • • Qu'est-ce que l'art-thérapie ? 

Pour Alain Dickann, psychanalyste et art thérapeute, en complément d’une psychothérapie, l’art-thérapie « permet à la personne psychotraumatisée, grâce au processus de création, de s’exprimer sur son trauma sans avoir recours à la verbalisation orale. De plus, la créativité et l’acte de créer favorisent la résilience. En exprimant esthétiquement ses émotions et affects en liaison avec son traumatisme, la personne peut historiser son expérience traumatique puis enfin s’inscrire à nouveau dans la vie. »

Mais l’art thérapie ne soigne pas seulement les traumatismes, elle peut soulager certaines douleurs, accompagner des patients dans une maladie ou dans toutes les épreuves de la vie et elle peut leur permettre d’extérioriser et d’apaiser tous leurs maux et leurs refoulements.

Cette forme de thérapie permet également aux thérapeutes de mieux comprendre leurs patients et de leur apporter des solutions adaptées. Reconnaissant le lien étroit entre l'esprit et le corps, elle favorise l'équilibre mental et physique en libérant les tensions émotionnelles. L'accent est davantage mis sur le processus créatif lui-même, plutôt que sur le résultat final. L'expression artistique est utilisée pour explorer les émotions, les pensées et les expériences intérieures des patients.


Mobirise

Photo d'une consultation chez un psychologue , Mark Williams

• • • Contexte 

L'art-thérapie puise ses origines dans la Grèce antique, avec les pensées de plusieurs philosophes. De son coté, Aristote pensait que l’art dramatique avait un effet libérateur et purificateur sur les spectateurs et leurs émotions. Platon, quant à lui, voulait mettre l’art au cœur d’une pratique éducative et thérapeutique visant à atteindre le bien être mental et émotionnel, appelée la "psychagogie". Néanmoins, ces mouvements de pensées et ses idées sont restées mineures et n’ont pas su résister aux autres courants philosophiques, au développement de la médecine traditionnelle occidentale et au temps.

 Buste d'Aristote                                                                                            Buste de Platon

Bien des années plus tard, au début du 20ème siècle l’art thérapie émerge en France. Au départ, une minorité de personne commence à développer un intérêt pour la création artistique chez les patient en psychiatrie. C’est le cas de l’artiste peintre et sculpteur Jean Dubuffet, qui découvre et se passionne pour ce type de création dans les années 1940. Il qualifie même ces œuvres « d’art brut » Il organise tout au long de sa vie de nombreuses expositions de productions issues de ce courant qu'il a contribué à faire connaitre. Au même moment se développe l’ergothérapie, une forme de thérapie qui cherche à soigner, rééduquer, réhabiliter, restaurer des capacités physiques, psychiques, sociales, et sensorielles par l'activité, le travail. Parmi ces activités, on trouve des activités d'expression artistique. Depuis, l’association de la médecine et de l’art suscite de plus en plus l’intérêt de certains artistes et psychiatres comme l’artiste peintre et psychothérapeute Jacques Soisson ou encore la psychanalyste Anna Freud qui placent ce nouveau concept de thérapie par l’expression artistique au cœur de leurs travaux et de leurs recherches.

                Photo de Jacques Soisson                                                                                  Photo d'Anna Freud

Aujourd'hui, elle connaît une large reconnaissance et une démocratisation croissante. Les effets positifs de ce type de pratiques sont désormais reconnus et approuvés par le corps médical. Il est essentiel de souligner que l'art-thérapie est exercée par des professionnels qualifiés et formés, tels que des art-thérapeutes certifiés, qui utilisent des techniques spécifiques adaptées aux besoins individuels de chaque patient.

• • • Pour qui et où ?

L'art-thérapie s'adresse à différentes personnes, il n'y a pas de profil type du patient. Parmi eux, on retrouve des enfants et des adolescents rencontrant des difficultés pour s’exprimer, des troubles asthmatiques ou encore des difficultés à gérer leurs émotions. Également des personnes âgées pour améliorer leur bien-être, leur santé mentale, cognitive et parfois même physique, comme dans le cas de la pression artérielle.

En général, l'art-thérapie peut aider à soigner l'anxiété, les traumatismes, les symptômes du cancer, à améliorer la santé mentale et à faire face aux nombreux défis de la vie comme le deuil. Elle est pratiquée dans divers lieux, notamment dans les hôpitaux, les cliniques de santé mentale, les centres de réadaptation, mais aussi dans les écoles et les prisons.

• • • Comment cela fonctionne-t-il ?


L'art-thérapie s'exprime à travers différentes pratiques :

Les arts plastiques

L'art plastique regroupe différentes pratiques et techniques, et il n'est pas nécessaire pour le thérapeute d'être un expert dans chacune d'entre elles. Ce qui compte, c’est l'observation et l'analyse du processus de création (formes, couleurs, techniques, outils). Le but à travers cette analyse est de mieux connaitre et comprendre le patient afin de l’aider à structurer ses idées, favorisant ainsi les changements dans sa vie pour atteindre la guérison.

Mobirise

Photo d'un atelier d'art plastique, Illan Riestra Nava

Le coloriage

Le coloriage est la pratique phare de l'art-thérapie en raison de sa simplicité et de son accessibilité. Abordable et facile, il favorise la concentration et le lâcher-prise, réduisant significativement le stress et l'anxiété. L'analyse du coloriage suit les mêmes concepts que ceux utilisés dans les arts plastiques : le thérapeute observe et analyse comment le patient se sert du matériel, quelles couleurs utilise-t-il, quel type de forme réalise-t-il et quel type de traits dessine-t-il ? Selon certains experts, le coloriage présente des bienfaits similaires à la méditation. 

Mobirise

Photo d'un enfant qui colorie, Richard Bell

La musique

L'art thérapie par la musique, également appelée musicothérapie, se décline sous deux formes.
La musicothérapie active, qui consiste à faire de la musique soi-même dans le cadre de la thérapie, tandis que la musicothérapie réceptive consiste à écouter de la musique pendant la séance thérapeutique.
Les bienfaits de la musicothérapie sont reconnus, notamment sur la gestion des émotions, sur l’humeur et la qualité du sommeil. Elle permet aussi de diminuer l’anxiété et certaines douleurs. Elle agit également sur la gestion de certains troubles psychologiques comme la démence ou la schizophrénie ainsi que sur le bon développement de l’enfant. 

Mobirise

Photo d'une guitariste, Chase Yi

La danse

La thérapie par la danse permet au patient d'exprimer ses émotions, de lâcher prise et de se libérer du poids de ses émotions, comme la colère et la frustration. Cette pratique permet également de se défaire des préjugés, du regard des autres et de se réapproprier son corps. Si elle est pratiquée régulièrement, cette thérapie peut permettre au patient de se dépenser et d’exercer une pratique physique régulière qui s’avère tout aussi bénéfique pour sa santé, aussi bien physique que mentale. 

Mobirise

Photo d'un cours de danse, Danielle Cerullo

Le théatre

La thérapie par le théâtre vise à mieux se connaître, à exprimer ses émotions et à rencontrer son "soi intérieur". Les marionnettes peuvent être utilisées pour que le patient se projette sur elles et puisse s'exprimer indirectement, ce qui facilite une meilleure connaissance de soi et une guérison des maux enfouis.

Mobirise

Photo d'une représentation théâtrale, Eduardo Pastor

• • • Les résultats

Les bienfaits de l’art thérapie sur la santé des patients est sans appel. Après quelques séances seulement les résultats sont déjà visibles. L’art thérapie s’avère parfois plus efficace que les thérapie classique, en faisant du patient un acteur de sa guérison et en lui laissant une certaines « liberté » dans son traitement, une liberté procurée par la créativité et les possibilités infinies qu’elle implique. Ainsi le patient est maitre de son traitement qui se retrouve de fait personnalisé, ce qui lui permet de se reconnecter plus simplement à lui-même.

C’est le cas de F. une ancienne patiente d’art thérapie qui a témoigné en restant anonyme sur le blog de Cécile Orsoni, son art-thérapeute. Voici ses mots à la suite de la réalisation d’un autoportrait dans le cadre de sa thérapie: « Quand j’ai peint avec mes doigts pour remplir mon corps, cela m’a vraiment touchée émotionnellement. J’avais l’impression de me redonner vie, d’avoir la possibilité d’habiter enfin mon corps, de reprendre contact avec moi-même ».

Cette ancienne patiente n’est pas la seule à avoir vu son état émotionnelle et psychologique s’améliorer après une séance de thérapie par la peinture, un art qui semble efficace dans l’apaisement des traumatismes et dans la régulation des émotions. C’est d’ailleurs ce qu’affirme Fatima Le Griguer-Atig, psychologue spécialisée dans l’accompagnement du psycho-traumatisme : « Le traumatisme produit un dérèglement des émotions. Le but, notamment en utilisant la peinture, est de les réguler à nouveau »

• • • Des Artistes connus ayant expérimentés l’art thérapie

Dans l’histoire, plusieurs artistes ont utilisé l’art pour exprimer leur douleur, leur traumatisme. Parfois pour les apaiser et parfois pour les exorciser.

C’est le cas de la célèbre peintre mexicaine Frida Kahlo. Toute son œuvre est consacrée à l’expression et à l’extériorisation de ses douleurs physiques et de ses traumatismes. La vie de la peintre n’ayant pas été de tout repos, elle décide de mettre en scène ses souffrances dans ses peintures pour supporter l’existence, malgré son corps brisé et son esprit parfois tourmenté.

En effet, dès l’âge de six ans, Frida est victime d'une poliomyélite, une maladie qui atrophie sa jambe et empêche son pied de grandir. Plus tard, alors qu’elle rentrait des cours, elle est victime d’un accident de tramway. Sa jambe droite subit onze fractures au total Son pied droit est également cassé. Le bassin, les côtes et la colonne vertébrale sont eux aussi brisés. Frida se retrouve alors alitée plusieurs mois sans la possibilité de bouger. Elle s’ennuie et souffre énormément des séquelles de sa maladie et de l’accident. Pour qu’elle s’occupe malgré son état, ses parents lui fournissent de quoi peindre et accroche un miroir au-dessus de son lit pour qu’elle puisse réaliser des autoportraits. L’artiste commence donc à peindre et réalise plusieurs autoportraits mettant en scène ses souffrances.


Oeuvre "La Colonne Brisée", Frida Kahlo                                                    Photo de Frida Kahlo

Malgré ses efforts et sa détermination, le reste de sa vie restera dramatique avec une santé vacillante, plusieurs fausses couches, des deuils et les infidélités de son mari. Dans chaque épreuve que l’artiste vit en sort une série de tableau qui l’aide à y faire face, notamment en mettant en scène ses malheurs et la façon dont elle les vit et ressent. Bien qu’à l’époque on ne parlait pas d’art thérapie, du moins pas pour décrire son travail, Frida Kahlo a utilisé l’art et la création artistique pour mettre des mots sur ses souffrances afin de les exprimer et d’extérioriser les tragédies qui ont ponctués sa vie.

• • • Conclusion

L'art-thérapie offre une approche et une voie pour l'introspection et la guérison en permettant aux individus d'exprimer leurs pensées et leurs émotions de manière créative, significative et parfois inconsciente. Elle constitue une pratique en plein essor, reconnue et accessible à tous, contribuant à l'amélioration de la santé mentale, à la gestion des traumatismes et à l'épanouissement personnel à travers des formes artistiques variées.

Vous aimerez aussi ! 

PARTAGEZ CET ARTICLE !