free bootstrap templates

Pierre Chancy, photographe sans frontière

A la rencontre de…

Anna Rivier - 02 Mars 2023

Mobirise

Photo de l’artiste

Il y a quelques jours, nous sommes allés à la rencontre du photographe Pierre Chancy, basé à Paris.
L’artiste nous a ouvert ses portes pour répondre à quelques questions sur son univers photographique.

• • • Une vocation pour la photographie 

Originaire du sud de la France, Pierre Chancy se considère comme nivernais d’adoption. Tombé amoureux de la région, l’artiste y achète une maison et vit donc entre Paris et la campagne, lorsqu’il n’est pas en voyage aux quatre coins du monde.

Mobirise

Dans la rue de Tokyo, Pierre Chancy

Pour Pierre, la photographie était avant tout un hobby. Il commence en s’inscrivant au club photo de son collège, et en parallèle apprend de son côté à se servir d’un appareil. Après le bac, l’artiste entre en école de pharmacie pour « faire plaisir à papa » comme il le dit lui-même.

Il nous raconte qu’un jour, au cours d’une discussion avec son père, il lui avoue que ses études ne lui plaisent pas.
« Alors mon père me dit : « Qu’est-ce que tu aimes dans la vie ? »  
Je lui réponds : « La photo » 
Il m’a répondu : « Alors fait de la photo ! ».  

Il débute alors son parcours artistique par un BTS photo qui lui a apporté une approche très technique.
« Cette formation ne m’a pas apporté un bagage artistique mais un bagage technique et c'est important pour démarrer. » 

Par la suite, Pierre a travaillé en laboratoire photo où il était en charge du contrôle qualité des impressions. Puis après plusieurs années, il se lance à son compte et exerce sa passion : la photographie artistique et de voyage. À côté de ses propres créations, l’artiste travaille aussi pour des marques et prend des photos pour la publicité notamment.

« On se construit petit à petit, dans la photo et dans la vie en général. Je suis aujourd'hui le fruit de mes expériences passées. »

Après des années à travailler la photographie à l’argentique, le passage à la photo numérique pousse Pierre à se réinventer. Il découvre alors dans le numérique une nouvelle façon de s'exprimer. Le travail de laboratoire argentique se transforme en travail avec l'ordinateur et les logiciels de traitement et de retouche d'images.

• • • Inspiré par les sources de vie

Du portrait, aux paysages, en passant par la photo macro ou depuis peu l'astrophotographie, Pierre Chancy nous dit avoir besoin de toucher à plusieurs domaines.

L’artiste photographie la nature, une de ses sources d’inspiration, sous toutes les coutures lors de ses nombreux voyages. La photographie de portrait, quant à elle, arrive bien plus tard dans la carrière de l’artiste.

Mobirise

Photo macro, Pierre Chancy

« Pendant une dizaine d’années je n’osais pas aller vers les gens pour les prendre en photo. Les gens me faisaient peur et je préférais photographier des arbres, ils sont plus simples à aborder. »

C’est au travers des pays qu’il visite et des rencontres qu’il y fait, équipé de son matériel photo, que Pierre débute la photo portrait. Du Laos au Japon en passant par la Birmanie et le Maroc, l’artiste pose son appareil et photographie les habitants. 

La femme au temple, Pierre Chancy                                    Le mendiant de Kalaw, Pierre Chancy

De retour en France, il continue d’expérimenter ses photos de portrait. 

« Un jour je promenais mon chien et je passe devant une dame qui était là devant son salon de coiffure. Elle s’appelait Katia, elle avait de longues tresses, je m’en rappellerai toujours. Alors j’y suis retourné le lendemain et je lui ai demandé si je pouvais la prendre en photo, elle était super contente. »

Mobirise

Pour Pierre, les visages apportent une émotion à une photo, contrairement à la photographie de paysages qui est plus contemplative. Il y a un échange entre le modèle et le photographe qui est irremplaçable « les visages vous marquent, ils vous racontent une histoire ».

                        Katia, Pierre Chancy

• • • Des photos qui nous parlent 

Toujours dans un désir de représenter l’humain et de faire transparaître des émotions au travers de ses photos portrait, Pierre a réalisé une série de photos dans sa région d’adoption. « Portraits d’ici » c’est une série de 10 portraits d’habitants de la Nièvre. Pierre les prend en photo, puis pose son dictaphone et enregistre une histoire que le modèle lui raconte. C’est un vrai devoir de mémoire que se donne l’artiste.

De Rose, une vieille dame dans sa cuisine entrain d’éplucher des pommes, en passant par Thomas, un tailleur de pierre de la région, le photographe accompagne ses portraits d’une voix, d’une histoire à raconter à travers un lecteur MP3 et un casque.

Rose, Pierre Chancy                                                      Thomas, Pierre Chancy

« La voix ça apporte un plus, parce que quand on voit un portrait on peut s'imaginer plein de choses et c'est bien aussi. Mais là il y a autre chose, il y a une personne qui vous raconte quelque chose, qui vous parle de sa vie. »

• • • À la recherche du perfectionnement

Comme tout passionné, Pierre Chancy cherche toujours à se perfectionner dans son art. Il a pratiqué divers stages pour appréhender différentes techniques et prises de vue.

Récemment, l’artiste se passionne pour la astrophoto. Il trouve dans cette discipline un moyen de révéler ce que l’on ne voit pas à l’œil nu, et que la photo permet de mettre en lumière. Pour l’artiste, la photo astro permet également à l’humain de se rendre compte de l’infini dans lequel il évolue.

« Il y a toujours ce côté technique qui m'intéresse et en même temps cela vous ouvre sur d’autres choses. Le fait de regarder des étoiles et de les prendre en photo, on réalise qu'on est tout petit. On prend conscience et ça nous remet à notre place »

Mobirise

Photo d’une comète, Pierre Chancy

Mais avant de prendre en photo les étoiles, Pierre a traversé le monde en "routard" et notamment les pays d’Asie. Parfois une photo est prise en 3 secondes, mais parfois il faut plusieurs heures au photographe avant d’avoir ce qu’il veut. 

« J'aime beaucoup quand j'arrive dans un endroit, chercher les choses, essayer de trouver le bon axe, la bonne lumière. »

Toujours munit d’une application sur son smartphone qui traque la trajectoire du soleil au fil de la journée et en fonction de la position, l’artiste tombe toujours au bon moment. 

« Un jour en Birmanie dans un temple il y avait plein de photographes qui attendaient le lever du soleil. Je me suis mis 20 mètres plus loin et il y avait une famille thaïlandaise. J’ai demandé à la mère de famille si elle pouvait se positionner devant l’objectif, elle a dit oui et j’ai eu la photo que j’imaginais. Elle est devenue une amie. »

Le travail de l’artiste est précis et méticuleux, pour ne pas rater sa cible. Une fois la photo prise, Pierre la retouche sur son ordinateur pour améliorer les couleurs, les contrastes et faire ressortir les détails. Cependant, pour le photographe, la retouche n’est pas une fin en soi. 

« Il y a 40 ans quand je travaillais en laboratoire photo, je faisais la même chose avec un agrandisseur et un bac. On touchait au contraste, au cadrage, au noir et au blanc. La retouche n’a pas été inventée avec le numérique, bien au contraire. » 

• • • Votre univers artistique en 3 mots ? 

« Nature, humain et infini.s »

• • • Le mot de la fin 

Pierre Chancy a rejoint The Art Cycle il y a 3 ans, au début de notre galerie en ligne. Il fait partie des trois premiers photographes à avoir rejoint le catalogue The Art Cycle.  

Le travail de Pierre Chancy regorge d’inspirations diverses et variées, mais toutes sont liées par l’envie de représenter l’humain, la nature et la vie. Son regard novateur et audacieux lui permet de repousser les frontières de la photo et nous fait découvrir de nouveaux lieux et de nouveaux visages.

Merci Pierre pour ce bel échange.


Vous aimerez aussi ! 

PARTAGEZ CET ARTICLE !