create a web page for free

5 expositions parisiennes à ne pas manquer !

À deux pas de chez vous…

Anna Rivier - 20 Octobre 2022

Mobirise

5 expositions parisiennes à ne pas manquer !

Jusqu’en janvier 2023, la programmation culturelle parisienne ne cesse de se densifier et on ne sait plus où donner de la tête ! Mais avec le froid qui s’installe dans les rues de Paris, quoi de mieux que de se réfugier au musée pour s’émerveiller ?

Cette semaine, nous vous proposons donc 5 expositions parisiennes à ne pas manquer !


• • • 1 •  « Edvard Munch. Un poème de vie, d’amour et de mort » au Musée d'Orsay

Le premier choix de The Art Cycle est celui de l’exposition « Edvard Munch. Un poème de vie, d’amour et de mort », disponible au Musée d’Orsay, dès maintenant et jusqu’au 22 janvier 2023.  Le musée d’Orsay, installé dans l’ancienne gare d’Orsay, est un musée pluridisciplinaire exposant la plus riche collection de tableaux impressionnistes et postimpressionnistes au monde. 

En collaboration avec le Musée Munch d’Oslo, c’est soixante ans de création qui sont exposés et plus précisément une centaine d’œuvres, de peintures, mais aussi de dessins et d’estampes. Ces œuvres rendent compte de la diversité de la pratique artistique d’Edvard Munch, mais aussi de sa complexité

Cette exposition invite son visiteur à découvrir ou à redécouvrir la globalité de l’œuvre de l’artiste, qui se trouve être totalement cohérente en termes de style et en même temps constamment réinventée et renouvelée dans les inspirations. C’est cette notion de cycle que l’on retrouve sans cesse dans le travail de l’artiste pour qui l’humanité, la nature, la vie, la mort et la renaissance sont unies.

« Le Musée d’Orsay déroule avec brio la pelote Edvard Munch (1863-1944). En démêlant les thématiques d’une œuvre immense (soixante ans de création, plus de 1 700 toiles), l’institution retisse de manière claire le fil conducteur qui unit les tableaux du peintre norvégien. » L’OBS - Julien Bordier

Mobirise

Edvard Munch Soirée sur l’avenue Karl Johan,1892 

• • • 2 • « Alice Neel, un regard engagé » au Centre Pompidou

Pour ce deuxième choix, nous nous sommes penchés sur la programmation du Centre Pompidou, consacré à l’art moderne et contemporain des XXᵉ et XXIᵉ siècles, dans le 4ème arrondissement de Paris.

Cette exposition est dédiée à l’Américaine Alice Neel, artiste-peintre, dessinatrice et graveuse des années 1970-1980, dont l’œuvre est profondément féministe, militante et inspirée du mouvement communiste.

Alice Neel est de celles qui aiment croiser les causes à travers son art, celle des femmes, la question des origines, mais aussi de la classe sociale. Une femme « farouchement indépendante » comme le dit si bien Angela Lampe, commissaire de l’exposition au Centre Pompidou. Exposition reportée en 2020 et enfin disponible au public dès maintenant et jusqu’au 16 janvier 2023. L’exposition se divise en deux parties librement conçues autour des notions de la lutte de classe et la lutte de genre. Au total, environ 75 peintures et dessins sont exposés.

« J'ai toujours pensé que les femmes devaient s'indigner et cesser d’accepter les insultes gratuites que les hommes leur infligent. » Alice Neel

Mobirise

Alice Neel, Marxist Girl, 1972

• • • 3 • « Tintin, l’aventure immersive » à l’Atelier des Lumières 

Tenant à faire honneur au plus célèbre des reporters et des voyageurs, l’Atelier des Lumières vous propose une exposition immersive dans l’univers de Tintin et ses plus fidèles compagnons, Milou, le capitaine Haddock, les Dupondt et bien d’autres !

Depuis 2018, L’Atelier des Lumières, lieu d’exposition projetée et immersive, propose chaque année une exposition longue, une exposition courte et donne la parole aux artistes dans des créations contemporaines. Le lieu nous donne envie de découvrir ou de redécouvrir l’univers d’un artiste en étant pleinement imprégné dans son art.

Depuis la première aventure du reporter en noir et blanc « Tintin au pays des Soviets », sorti en 1929, jusqu’à son dernier voyage, cette exposition sur le dessinateur et scénariste belge Hergé, ravira petits et grands !  

Tentez l’expérience de l’exposition immersive du 21 octobre au 20 novembre 2022, vous en sortirez des étoiles pleins les yeux.  

« Découpée en huit chapitres, la création « Tintin, l'aventure immersive » promet une relecture singulière de cette œuvre intemporelle créée pour enchanter les lecteurs de 7 à 77 ans. » Le Figaro - Aurélia Vertaldi

Mobirise

Culturespaces / C. de la Motte Rouge / Hergé -Tintinimaginatio - 2022

• • • 4 • « Miroir du monde. Chefs-d’œuvre du cabinet d’art de Dresde » au Musée du Luxembourg

Notre liste se poursuit avec une collection riche en objets historiques et ethnographiques au Musée du Luxembourg qui accueille l’exposition « Miroir du monde. Chefs-d’œuvre du Cabinet d’art de Dresde » jusqu’au 15 janvier 2023.

Le Musée du Luxembourg présente deux expositions par an, de niveau national et international, ayant notamment pour thème la modernité au XXe siècle, la photographie et les artistes femmes.

Et pour celle-ci l’équipe TAC s’est déjà rendue sur place, pour se faire son impression de ces trésors de culture dont regorge cette exposition.

Une centaine d’œuvres et d’objets collectés entre le XVIe et XVIIIe siècles y sont exposés. Ces objets sont notamment marqués par l’époque de l’empire colonial et de la lutte pour le pouvoir impérial. L’accent est également mis sur la qualité artistique et l’immense talent dont font preuve les peuples mondiaux en matière d’art et de création.

En avant-première, sur les murs de l’exposition, le Musée du Luxembourg s’est réservé des espaces appelés « Le point de vue des musées », où se pose la question de la légitimité d’exposer ces objets pour la plupart extirpés de leurs pays d’origine.

Le point de vue de Julie, fondatrice The Art Cycle : « L’exposition est très riche avec des tapisseries, des sculptures, des peintures et met l’accent, sur le savoir-faire impressionnant notamment des résidants des pays colonisés. Une pièce réalisée à base d’une noix retravaillée avec de l’or ou encore de nombreux travaux autour des coquillages m’ont beaucoup plu. » 

Mobirise

Vue de l’exposition ©Arts in the city

• • • 5 • « Parisiennes citoyennes ! » au Musée Carnavalet - Histoire de Paris

Pour cette dernière proposition, l’équipe The Art Cycle vous propose d’aller à la rencontre des femmes ayant lutté pour leur émancipation, de la Révolution française jusqu’à la loi sur la parité en 2000. Revenons sur les traces de ces icônes parisiennes militantes !

Telle une traversée historique, cette exposition au superbe Musée Carnavalet, consacré à l’histoire de Paris, est dès maintenant disponible et jusqu’au 29 janvier. Elle retrace chronologiquement le long combat de l’émancipation féminine, d’Olympe de Gouges à Gisèle Halimi.

Les peintures, sculptures, photos, films, affiches, manuscrits et autres médiums traduisent la diversité des modes de revendication et des combats menés par les citoyennes parisiennes. Elles revendiquaient le droit à l’instruction, puis au travail, puis aux droits civiles et civiques, mais surtout à la liberté de disposer de son corps comme on le veut.

« Une exposition à la fois ludique, brillante et implacable au musée Carnavalet qui raconte les combats des femmes pour sortir de l’ombre et du statut de « moitié » d’hommes. » Le Parisien - Yves Jaeglé

Mobirise

Pierre Michaud, 6 oct 1979 Marche des femmes

• • • Le mot de la fin

Voilà ! C’est la sélection de The Art Cycle des expositions parisiennes à ne pas manquer en ce moment.

Bien évidemment, la liste est non-exhaustive et Paris regorge de trésors culturels. On espère que notre choix vous plaira, car entre photos, peintures classiques et expos engagées, tout le monde y trouvera son bonheur.

On a hâte de découvrir ça avec vous !


PARTAGEZ CET ARTICLE ! 

Vous aimerez aussi !

Raphaël Laruga & sa photo engagée