best html templates

Les intelligences artificielles :
les artistes de demain ?

HISTOIRE DE L'ART 

Anna Rivier - 16 Mars 2023

Mobirise

Image créée par Dall-e

Cette semaine nous nous intéressons au phénomène des intelligences artificielles, Plus précisément la manière dont celles-ci sont en train d’entrer sur le marché de l’art et d’influencer le secteur.

• • • Qu’est-ce qu’une intelligence artificielle (IA) ? 

L'intelligence artificielle (IA) est une technologie qui permet aux ordinateurs de simuler l'intelligence humaine en imitant les processus cognitifs tels que l'apprentissage, la reconnaissance de modèles, le raisonnement et la prise de décision. Les exemples courants d'IA incluent les assistants vocaux tels que Siri (Apple) ou Alexa (Amazon), les voitures autonomes, les robots industriels et les programmes de détection de fraude.

L'IA est une technologie qui révolutionne depuis quelques années notre manière de vivre, de travailler et de créer. Depuis peu, l'IA est en train de transformer le monde de l'art et de la création, en offrant aux artistes de nouveaux outils et de nouvelles opportunités pour explorer de nouvelles formes d'expression.  

Mais cette révolution technologique soulève également des questions et des défis pour les artistes, qui doivent apprendre à utiliser l'IA de manière créative et responsable. Dans cet article, nous allons examiner le rôle de l'IA dans l'art contemporain, ses implications pour les artistes, et comment les IA pourraient devenir les artistes de demain.

Et si je vous disais que cette introduction a été écrite par une intelligence artificielle (ChatGPT) ? En effet, ce paragraphe est l’exemple de ce que peut créer une IA aujourd’hui. Mais qu’en est-il pour l’art ?

• • • L’IA dans l’art 

Comment une IA peut-elle créer des œuvres originales dans un style précis et avec une aussi grande précision ?

Dans l’objectif d’imiter l’intelligence humaine, les intelligences artificielles emmagasinent des informations, et grâce à une méthode « d’apprentissage profond », peuvent produire ce qu’on leur demande. Une IA peut créer de l’art notamment grâce à un réseau de neurones génératifs appelés « GAN ». Ce réseau lui permet de générer des images de plus en plus réalistes et esthétiquement satisfaisantes. Tout cela dans le but d’imiter voire de générer des formes, des couleurs, des textures ou encore des motifs.

Il est important de préciser que même si une IA peut créer de l’art, cela ne signifie pas nécessairement qu’elle comprend les notions d’art et de créativité en elle-même. Les œuvres d’art créées par une intelligence artificielle ne sont donc pas le résultat d’une intelligence créative ni d’une compréhension des émotions, mais uniquement la transformation d’indications écrites en image.

Mobirise

Image créée par Dall-e

D’un autre côté, les IA peuvent être de réels outils pour le marché de l’art. Prenons l’exemple de l’une d’entre elles, créée par des scientifiques de la Case Western Reserve University (Cleveland), l’IA serait capable d’identifier l’auteur d’une peinture.

Pour cela, elle analyse les données de plusieurs milliers d’œuvres d’art. Et grâce à des éléments microscopiques, comme des marques de pinceau ou la taille d'une brosse, l’IA démasquerait les œuvres créées par des faussaires. En effet, les détails qu’elle y voit sont quasi-invisible à l’œil nu. Aujourd’hui, les scientifiques estiment que la hauteur de précision de cette IA est supérieure à 95%.

• • • Dall-e : L’art du futur

Depuis plusieurs années les intelligences artificielles sont de plus en plus performantes et offrent des capacités de création qui auparavant étaient réservées à l’homme. L’IA Dall-e est l’illustration parfaite de cette avancée dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Créé par OpenAI, entreprise spécialisée dans le raisonnement artificiel, Dall-e est un générateur de textes et d’images qui crée des œuvres d’art originales et uniques grâce aux instructions que lui donne l’utilisateur. Comme on peut le voir ici avec « une peinture à l’huile abstraite d’une rivière » ou encore « une peinture à l’huile de Matisse d’un robot humanoïde jouant aux échecs ».

Images créées par Dall-e

Dall-e offre une possibilité infinie de propositions d’images dont le résultat est de très bonne qualité et peut rivaliser avec les œuvres d’artistes professionnels. Mais comme toute technologie, Dall-e a ses limites et parfois les images produites peuvent paraître imprécises ou floues.

L’utilisation de cet outil peut être utile mais soulève également des questions sur la nature de l’art et de la créativité, mais aussi des préoccupations sur l’éthique et la propriété intellectuelle.

• • • Les limites de la technologie

Malgré les capacités impressionnantes des intelligences artificielles en matière de création d’art, celles-ci sont confrontées à plusieurs limites.

Comme nous le disions plus tôt, les erreurs et les imprécisions dans certaines images générées peuvent poser des problèmes, dans un secteur comme l’art où la précision est nécessaire.  

De plus, du côté de la propriété intellectuelle, l’IA soulève des questions en matière de droit d’auteur et de droit à l’image. Aujourd’hui, le droit français ne possède aucune disposition en matière de droit de la propriété intellectuelle, permettant une protection des œuvres générées par une intelligence artificielle. Il est également quasi impossible pour un artiste de prouver que ses œuvres ont été utilisées par l’intelligence artificielle pour reproduire un style, une couleur ou un motif original.

Certaines personnes craignent également que l’IA puisse être utilisée afin de remplacer un travail humain, même dans l’art. Au vu de ce que peut créer une intelligence artificielle comme Dall-e, il est important à l’avenir de s’assurer que celle-ci soit utilisée de manière éthique et responsable.

Du côté de l’écologie, les IA sont la cible de préoccupations concernant leur impact carbone. Pour Dall-e par exemple, l’empreinte carbone de ses ordinateurs et serveurs, permettant de créer des œuvres d’art, n’a toujours pas été calculée, mais laisse planer le doute. En effet, des études menées sur d’autres systèmes, certes moins performants et limités en matière de données, ont révélé que le coût environnemental de ceux-ci est important.

• • • Le mot de la fin 
Mobirise

Image Unsplash - Robot musicien

Pour conclure, l'intelligence artificielle peut offrir des avantages et aider les artistes à accroître leur créativité, à explorer de nouveaux domaines artistiques et à améliorer leur efficacité dans le processus de création.

En parallèle, l'utilisation de l'IA soulève des préoccupations éthiques sur la responsabilité artistique et la propriété intellectuelle. Elle peut également réduire l'importance de l'élément humain dans le processus de création artistique. Il est donc important de trouver un équilibre entre l'utilisation de l'IA comme un outil et le maintien de la créativité humaine.

Nous allons devoir apprendre à vivre avec les intelligences artificielles car elles peuvent nous ouvrir de nouveaux horizons pour l'art et la créativité. Mais il faut cependant prendre des précautions pour les utiliser de manière éthique et responsable.


Vous aimerez aussi ! 

PARTAGEZ CET ARTICLE !