Dominique Desag

à la rencontre de l'artiste Dominique  Desag
88remove_red_eye

En 1964, dès l'âge de 7 ans, Dominique peint à la gouache. Il s'est prit de passion pour le monde artistique depuis sa première visite au Louvre où il a découvert la sculpture, peinture, les couleurs... Cette visite l'a guidé vers sa vocation artistique.

A 16 ans, faute de finances, les études artistiques qu'il souhaitait entreprendre était compliqué et il s'engageât dans la Marine Nationale.
Avant de partir servir, il persévérera et décida de se rapprocher de peintres confirmés, notamment, Robert Ladou, peintre normand qui peignait les chevaux de races. C'est à ce moment là que, Dominique, s'initie à la peinture à l'huile en plus de ses dessins et de ses gouaches.
Tout en servant son pays, il côtoyait les peintres de la Marine et notamment le commandant de son unité qu'il admirait tant dans sa façon de commander ses équipages, que dans son approche des techniques à l'huile. Durant trois années d’embarquements sur la mer, Dominique a voyagé, visité, regardé et peint.

A l'âge de 22 ans, de retour à la vie civile, il se replonge dans sa passion et réalise sa première exposition tout en continuant rencontrer des artistes connus, lors d’expositions ou de salons en province. En 1982, à 25 ans, Dominique décide de s’éloigner du monde de la peinture qu'il considère restreint, fermé, trop élitiste mais la peinture sera toujours présente.

En 2003, grand bouleversement et grosse fatigue lièe à des problèmes familiaux, il doit ralentir son activité et renoue avec la peinture grâce à une formation sur le « portrait » avec Alain Jamet, Franck Janca peintre américain. Une année après, il créé « l’atelier des bleuets » un espace dans la nature où il peut laisser libre court à son imagination et où il donne des cours de peinture à l’huile. Son univers évolue vers un monde dont les couleurs sont de plus en plus enjouées avec le temps qui passe…

En 2010, Dominique prend la direction du sud-ouest de la France pour peindre et vivre sur les bords de l’océan, et le soleil. En 2012, il retourne en Normandie à Conches en Ouche (27) où il va y créer son atelier « L’atelier de Grisolles ». En 2015, pour des raisons de santé, Dominique doit quitter son atelier et stoppe ses activités artistiques jusqu'en 2019 moment où il s'installe de nouveau à Vernon dans l'Eure.

Il aime percevoir les chroniques de la vie, les bruits de la nature. Il désire que ses créations soient comme d’authentiques témoignages.
Pour peindre, il a besoin de s’encourager en pensant aux êtres qu’il aime, amis ou famille. Dans son l’atelier, Desag s’entoure dans sa poésie.

Desag utilise des toiles aux formats carrés.
Il préfère peindre avec des couleurs acryliques, parfois des huiles fines. Il utilise des pinceaux souples.
À la recherche d’autres supports, il fait créer par une artisane des sphères en gré cuit qui deviennent comme des artefacts qu’il peint.

Pour sa production, l’artiste catégorise ses toiles en deux « versions ». Deux « Opus » qu’il nomme, « l’Opus Aérien » et « l’Opus Terrien ». Il passe de l’un à l’autre en fonction de ses états d’âme.
En « Terrien » le peintre, organise son inspiration par des ébauches, en traits droits ou obliques. Il se laisse suggérer des esquisses venant du sol vers sa toile. Ce sont des enchevêtrements de lignes.
À l’inverse, lorsque l’inspiration lui arrive du ciel vers la toile, le peintre trace des traits en rondeurs, par des boucles et des courbes qui s’imbriquent. C’est ce qu’il désigne comme « l’opus Aérien ».

Pour Desag, les deux opus sont complémentaires à l’identique du « yin » et du « yang » chinois. Selon lui, bien des courants invisibles ont des impacts considérables. Le peintre harmonise ses teintes, dans des aplats de couleurs chaudes et vives. C’est à ce moment qu’il fait jouer son abstraction de tons forts. Pour Desag, les couleurs sont agencées dans l’équilibre recherché. Elles sont entourées des dégradés en gris moyens ou de terre foncée.

Une toile de Desag, est pareille à un chant aux accords colorés. Il s’agit véritablement d’une peinture qui vous invite aux plaisirs des yeux et à l’ouverture de l’esprit. C’est un travail sensible, fait de joies, de doutes, et de peines. Desag aime à dire que ses toiles sont des allégories à la vie. Avec ses couleurs, l’artiste sait nous accompagner vers des sentiers féconds. Les visiteurs qui observent une toile de Desag, s’y complaisent facilement. Ils voyagent d’un point à l’autre de la toile, en y accomplissant des pérégrinations oniriques, des périples imagés, marqués par de multiples rencontres aux accents bigarrées. Alors pas de doute, le lyrisme qui se dégage d’une peinture de Desag, la désigne sans conteste, engageante pour les yeux, et l’âme!

Depuis le temps que Dominique peint, Il a vraiment beaucoup exposé. Voici les expositions qui l'ont marqué le plus :

2020 - Salon des arts contemporains - Galéria Esarte, BARCELONE. Médaille Prix du Jury
2016 - Salon International Arts contemporains - NANTES
2015 - Exposition seul artiste - l'Hôtel Crayon, PARIS 75001
2009 - Exposition Séminaire des Barbelés hommage à l'abbé Franz Stock - COUDRAY / CHARTRES. Médaille second prix du jury.
2008 - Exposition et atelier peinture avec des malades - Hall de l'hôpital, CHARTRES.
1979 - Exposition seul d'art abstrait - Galerie Birmèle, L'AIGLE

Vous souhaitez exposer sur The Art Cycle ?